La Mirrored Force Resonance d’ARMIN STROM validée grâce à une coopération avec le CSEM

« Nous collaborons actuellement avec le CSEM pour améliorer le ressort d’embrayage de résonance de notre Mirrored Force Resonance, afin d’évaluer précisément comment la théorie et la réalité peuvent coïncider et ont coïncidé », explique Claude Greisler, le directeur d’ARMIN STROM.

Le lancement de Mirrored Force Resonance à la fin de l’automne 2016 a engendré des réactions aussi fortes que nombreuses: admiration, stupéfaction, révérence et, dans certains cas, jusqu’à de l’incrédulité. « Les horlogers ne croient que ce qu’ils voient », dit Greisler en souriant, « mais comment faire si la résonance ne peut pas être observée sans assistance ? »

Travailler avec le CSEM a permis de confirmer officiellement que l’invention d’ARMIN STROM, la Mirrored Force, est en résonance. Toutefois, comme pour toute nouvelle invention, le ressort d’embrayage de résonance de l’entreprise pourrait encore bénéficier d’une optimisation. L’un des éléments en cours d’élaboration par la société de recherche basée à Neuchâtel est la simulation de nouveaux concepts et matériaux permettant de comprendre ce que des résultats différents (et peut-être optimisés) amenés par un nouveau matériau ou une nouvelle forme pourraient apporter à l’invention.

La Mirrored Force Resonance entre dans la seconde phase de son fascinant cycle de vie.

Le CSEM, véritable étalon-or de la recherche et de la technologie suisse

Le CSEM (Centre Suisse d’Électronique et de Microtechnique) est un institut de recherche et de technologie établi en 1984 qui a pour but de coopérer avec des sociétés suisses. « Nous existons avant tout pour les petites entreprises, pas seulement pour nos grands actionnaires », confirme Jens Krauss, vice-président des systèmes au CSEM. « Nous accompagnons les petites entreprises en mettant à leur disposition nos technologies, nos ingénieurs, nos outils spécialisés et même nos services de production si elles en ont l’envie ou le besoin ».

L’organisme de recherche et développement appliqués et commandités par le secteur se spécialise dans le transfert de technologie entre la science pure et les applications industrielles. Bien qu’elles n’y résident plus exclusivement aujourd’hui, les racines du CSEM se situent dans l’horlogerie. Cet organisme est un facilitateur de science profonde dont la mission est de développer des technologies, de générer de la propriété intellectuelle et de transférer cette dernière à des fins d’utilisation industrielle. Le CSEM recherche et étudie des technologies de pointe, crée des plateformes de technologies, et mène à maturité des recherches technologiques et scientifiques en limitant les risques pour ses partenaires du secteur, ce qui accroît leurs opportunités commerciales.

« Dans le cas de la Mirrored Force Resonance, ARMIN STROM a apporté l’idée, la mise en application de cette idée, les horlogers et le savoir-faire que nous n’avons pas », continue Krauss. « Nous avons les capacités d’ingénierie, des équipements tels que des caméras à grande vitesse et des logiciels de simulation, des physiciens et d’autres technologies basées sur la recherche et le développement. Nous apprécions grandement ce genre de collaboration ».

Mirrored Force Resonance

La résonance est une technique sophistiquée d’horlogerie qui a été utilisée dans des montres seulement par une poignée d’horlogers particulièrement doués, dans le but d’accéder à la fois à une plus grande précision et à une meilleure stabilité. C’est une innovation technique des plus inhabituelles qui n’est que rarement utilisée, et ce en dépit de son héritage horloger plusieurs fois centenaire. La résonance présente trois avantages: un effet stabilisant sur la mesure du temps (bénéfique pour l’exactitude); une économie d’énergie; et une réduction des effets négatifs pour la mesure du temps, causés par des perturbations extérieures comme un choc sur l’axe du balancier (stabilisation de la marche).

L’idée qui a poussé Claude Greisler à créer la Mirrored Force Resonance était de créer un moyen innovant d’améliorer un concept ancien; un concept qui est la source même de la raison d’être de l’horlogerie: exactitude et précision. La Mirrored Force Resonance d’ARMIN STROM représente un moyen neuf, plus efficace et plus intéressant de mettre en œuvre et de présenter une idée ancienne.

 

Pour tout complément d’information concernant ce communiqué de presse ou Armin Strom: Bettina Fleury, Armin Strom SA, tél. +41 32 343 33 44,